Élève au Cours Simon et à l’Atelier International de Théâtre (Blanche Salant, Paul Weaver), il participe à de nombreux stages à l’Institut Européen de l’Acteur avec Radu Penciulescu, Evgeni Arie et Oleg Koudriakov.

Il se forme également à la Commédia dell’arte avec Mario Gonzales et Carlo Boso.

© – Nicolas Franchot.

Au théâtre, il travaille avec Jean-Claude Penchenat dans Le Chant du retour de Vera Feyder ; Jacques Kraemer dans Dom Juan de Molière, Anne Marie de Philippe Minyana et Cocasseries II cabaret comique ; Jean-Paul Cathala dans Edmond la vanille de J-P Cathala ; Stefano Scribani dans Périféerie de S.Scribani ou encore Enzo Scala dans K Extrême de Mouza Pavlova.

Avec la Compagnie Emmanuel Ray il tient le rôle principal dans Le Journal d’un curé de campagne de Georges Bernanos, Une Journée particulière d’Ettore Scola, Quand nous nous réveillerons d’entre les morts de Henrik Ibsen, Le Médecin volant de Molière et Le Souper de Jean-Claude Brisville.

Il met en scène la pièce d’Enzo Cormam Le Dit de Jésus-Marie-Joseph.

On le retrouve avec le Théâtre de la Forge dans Toït-Toït, Les Diablogues de Roland Dubillard et dans Saint Just de Jean-Claude Brisville. Sous la direction de Thomas Gaubiac, il joue dans Le Dindon de Georges Feydeau.

En 2001, il crée avec Catherine Depont la Cie Théâtre du Détour. Leur première création Salle des fêtes de Philippe Minyana est jouée à Chartres en octobre 2002. On le retrouve dans Histoire d’Amour de Jean-Luc Lagarce mis çen scène par Jean-Philippe Lucas Rubio, dans L’Aquarium de Louis Calaferte et La Maison du bout du de Philippe Minyana, tous deux mis en scène par Thomas Gaubiac.

En tant que metteur en scène, il signe A toute allure jusqu’à Denver d’Oliver Bukowski en 2009 puis En sortir de Gérard Noiriel en 2010, Quand la nuit tombe (Diptyque-Deux tibias / Nuit, un mur, deux hommes) de Daniel Keene en 2011 et enfin Une heure avant la mort de mon frère de Daniel Keene en 2014.Ces deux pièces de Daniel Keene rencontrent un très beau succès au festival d’Avignon 2012, 2013 et 2015.

Au cinéma et à la télévision, on a pu le voir dans Drôle de Félix d’Olivier Ducastel, dans L’énergumène de Jean-Loïc Poltron et dans Baby Rush de Tigrane Rosine.

Il anime régulièrement des ateliers et stages de théâtre.

Antoine MARNEUR, un humaniste au théâtre

http://www.journal-laterrasse.fr/un-voyage-au-bout-de-lhumanite-2/

http://www.journal-laterrasse.fr/une-heure-avant-la-mort-de-mon-frere/