Rien de plus futile, de plus faux, de plus vain, de plus nécessaire que le théâtre. Louis Jouvet

Histoire d’amour

Texte Jean-Luc Lagarce

L’Amour et le Théâtre

Un homme, le premier homme, semble avoir écrit – être en train d’écrire – d’inventer – une pièce – une trame – une mise en scène.

Un jour – aujourd’hui – au moment du spectacle – un autre homme et une femme – découvrent – lisent – inventent cette pièce.

La pièce raconte le souvenir, par bribes, de leur passé commun lorsqu’ils vivaient ensemble. Chacun découvre la version du premier homme, ses perceptions, ses doutes, ses peurs, sa solitude.

L’autre homme et la femme apportent leurs commentaires – leurs souvenirs – leurs inventions – de ce passé commun et de ce qu’ils furent durant le temps de leur séparation.

Ils s’aimaient – ils s’aiment – ils se haïssent – ils se violentent.

C’est l’histoire de la création, de la répétition, de la construction d’une histoire, d’un spectacle. C’est aussi l’histoire de l’amour entre les êtres.

La presse en parle

« Dans une mise en scène efficace de Jean-Philippe Lucas Rubio, des éclairages et une scénographie particulièrement réussis, les comédiens offrent un superbe numéro de théâtre.

Histoire d’Amour restera comme un moment fort de la saison. »

L’Echo Républicain


« Le décor, l’éclairage, les images projetées sur le fond de la scène et la musique, concourent à donner une modernité inattendue à un thème pourtant mille fois décliné. Fins, précis et justes, les acteurs sont tous trois excellents. »

La République du Centre

Mise en scène
Jean-Philippe Lucas Rubio

Avec
Thomas Gaubiac, Catherine Depont, Antoine Marneur

Scénographie
Bernard Michel

Assistante
Clémence Kazemi

Création costumes
Francis Debeyre

Réalisation costumes
Annick Baillet

Création lumières et images Nicolas Simonin

Assistant lumières
Baptiste Rilliet

Chorégraphie
Gisèle Greau

Direction technique
Roland Hergault

Affiche
Pascal Ronceray

PRODUCTION Théâtre du Détour

COPRODUCTION Théâtre de Chartres

Le Théâtre du Détour est conventionné par la Ville de Chartres et le Conseil Général d’Eure-et-Loir. Spectacle bénéficiant de l’aide à la création de la DRAC Centre-Val de Loire et du Conseil Régional du Centre-Val de Loire.